Refonte de site internet : petit vademecum

La refonte d'un site internet est une prestation spécifique, qui requiert un certain savoir-faire. L'agence C'est en Ligne mène régulièrement ce travail qui s'avère bien plus complexe qu'il n'y paraît.

Il est possible de considérer la refonte d'un site internet d'une façon très basique et d'y voir seulement la création d'un nouveau site.

Cependant, l'exercice est plus subtil. Nous considérons plutôt la refonte d'un site internet comme une transformation. Or, le succès d'une telle transformaton n'est pas systématique.

Les principales erreurs à surmonter :

  • aborder la question de refonte sous un angle purement technique
  • réfléchir à cette problématique selon une approche strictement graphique (relookage)

Or, la création d'un site internet, et a fortiori sa refonte, se limite très rarement à ces deux approches.

Lorsqu'on se lance dans la création et la refonte d'un site internet, il est nécessaire de suivre quelques étapes clefs :

  • l'architecture de l'information : ce que j'ai à dire, comment je le structure ;
  • la production de contenus : éditorialisation du contenu en cohérence avec la structure prédéfinie et élaboration d'un contenu de marque (brand content) ;
  • les approches graphique et ergonomique ;
  • l'architecture technique et la phase de développement ;
  • le référencement (naturel et payant).

Architecture de l'information : ce qui était pertinent il y a sept ans peut ne plus l'être aujourd'hui

Votre site, dans sa forme actuelle ou ancienne, avait fait l'objet d'un long travail. Il était très pertinent et répondait aux standards esthétiques et techniques de sa génération. Cependant, les tendances digitales et les outils ont évolué : il est nécessaire de prendre en compte ces changements et d'en tirer parti dans l'évolution de votre site.

Les informations brutes sont sans doute à revoir, il n'y a rien de surprenant, c'est finalement la vie d'un site internet.
En revanche il est certainement plus urgent de valider quelques fondamentaux en vous interrogeant sur :

  • la pertinence de votre architecture d'information : cette organisation est-elle toujours en phase avec les attentes de votre public, avec les produits ou services que vous offrez ?
  • les outils disponibles aujourd'hui : offrent-ils des opportunités pour enrichir cette architecture, les modes de navigation ou l'ergonomie ?

Ensuite seulement, la réécriture ou la production de nouveau contenu de marque peut commencer. Ici aussi, ce qui s'énonce simplement ne s'effectue pas forcément aussi facilement.
La production de contenu est complexe. Elle est très chronophage, elle fait souvent appel à des ressources réparties dans votre organisation... Par ailleurs, on constate souvent que ce sujet est traité au dernier moment. Or, produire un contenu adapté au web, conforme aux techniques de rédaction Web et aux impératifs de référencement, mais aussi cohérent avec votre stratégie de marque, c'est aussi un métier. C'est le nôtre.

Ergonomie, maquettage fonctionnel, maquettage graphique

Dans la suite du travail d'architecture d'information, le travail ergonomique permet de préfigurer ce que seront les écrans du site : le zoning de la home et des pages intérieures. Pour visualiser ces modèles, nous utilisons des outils de maquettage fonctionnel (prototypage), ou de mockups, simples d'usage mais performants et très utiles.

Ce travail iterratif permet de synthétiser plusieurs séquences simultanément :
- construire la logique de navigation et l'ergonomie,
- scénariser les processus, en mettant l'accent sur le fonctionnel et en laissant de côté l'image, le "cosmétique", qui ne doit pas "polluer" la réflexion à ce stade.

Cette étape est décisive : ces scénarisations sont souvent l'occasion de remettre en question des logiques d'organisation de l'espace ou de revenir sur des fonctionnalités qui s'avèrent peu pertinentes en termes d'usage ou compliquées à mettre oeuvre par rapport aux résultats escomptés.

Le travail graphique vient ensuite poursuivre l'ensemble des réflexions préliminaires d'architecture de l'information, de contenu et d'ergonomie.
C'est évidemment une phase décisive : les propositions graphiques, présentées sous forme de maquettes, sont porteuses de l'image de votre site. Elles lui donnent corps.
Par ailleurs, ce travail s'inscrit fréquemment dans une période de changement d'identité visuelle. Les maquettes préfigurent idéalement les évolutions envisagées. Elles pemettent une appropriation progressive et réfléchie des changements, parfois spectaculaires.

Un moteur sous le capot

L'architecture technique est le travail qui consiste à penser les outils mis en oeuvre pour faire vivre ce nouveau site, parfois au sein d'un système d'information existant et lié au site.
C'est en Ligne doit répondre à plusieurs enjeux, à commencer par les besoins fonctionnels décrits dans le cahier des charges. Ce dernier étant rarement exhaustif, nous allons souvent plus loin dans notre démarche en anticipant l'ensemble des impératifs à considérer pour une transition efficace.
Il s'agit notamment de reprendre les contenus existants. Ce travail s'avère souvent fastidieux et complexe, avec la nécessité de conserver les éventuelles passerelles avec des systèmes existants qui restent en place (monétique, backoffice comptable, exports, etc.).

Grâce à une analyse rigoureuse des besoins exprimés, C'est en Ligne procède à un choix d'outils (CMS, framework) conformes à l'ensemble des fonctionnalités envisagées.

Du trafic

Cette partie technique, liée au référencement naturel (SEO, pour search engine optimisation), est également souvent négligée et même parfois oubliée. Elle est pourtant essentielle, le postionnement de votre site  - ancien ou actuel - pouvant éventuellement être perdu. Alors que vous étiez en première page pour un mot clé important, vous risquez de faire le bond vers la dixième page...

Le travail de référencement débute dès le maquettage. il s'agit de déterminer les éléments contribuant au référencement de votre nouveau site : position du titre principal, création de listes de liens dans le pied de page, ajout de cartographie dans une fiche produit, etc...
Il se poursuit évidemment pendant la phase technique, puisqu'il peut conduire à des développements spécifiques. Par exemple, un travail de développement pour la création de listes de liens mis à jour selon le contexte (page ou moment).
Enfin, lors des réflexions sur le référencement naturel, il est important de reprend des liens du précédent site. 

Chaque projet est unique

L'ensemble de cet exposé et le descriptif des différentes étapes de transition restent assez schématiques. Si la refonte d'un site internet doit suivre ce process, C'est en Ligne rencontre rarement des projets identiques. A chaque fois, nous mettons en oeuvre notre expertise et notre créativité pour assurer une transition réussie.  

Voici quelques exemples de refontes de sites internet effectués récemment dans notre agence :

Le site du CFA Descartes, avant la refonte :


Le site du CFA Descartes, après la refonte par C'est en Ligne :

CFA Descartes, version 2010

 

La dernière maquette fonctionelle réalisée :

 

 

Le site de l'EICAR, avant la refonte :

 

Le site de l'EICAR, après la refonte par C'est en Ligne :